Mosaïque romaine
Mosaïque romaine
© Mermet/Giraudon

Le poisson, symbole chrétien
Le poisson, symbole chrétien
© Chuzeville/RMN

Sur un chalutier
Sur un chalutier
© Barbaroux/IFREMER


 

À l'âge pré-agricole, l'Homme fût cueilleur, chasseur et pêcheur. L'obtention de poissons, de mollusques, de crustacés et de mammifères aquatiques, est demeurée essentiellement une activité de cueillette jusqu'à nos jours.

Pêche du thon rouge en Sicile
Pêche du thon rouge

© Barbaroux/IFREMER
  

Bien que les océans et les mers représentent environ 70% de la surface du globe terrestre, les produits alimentaires d'origine aquatique ne représentent que 1% des calories disponibles dans le monde. Leur importance qualitative est plus grande : 6% des protéines totales et 15% des protéines animales.

A l'âge agricole en Europe la carpe, le hareng et la morue ont joué un rôle important.

A l'âge agro-industriel, la grande pêche et les bateaux-usines ont considérablement accru les prises marines faisant craindre la surexploitation des mers.

Leurre polynésien
Leurre polynésien

Coll. Agropolis-Museum 

L'aquiculture, élevage des animaux vivant dans l'eau, existe depuis fort longtemps. La production aquicole a triplé depuis la deuxième guerre mondiale et représente actuellement environ 15% du produit de la pêche. La Chine est le premier pays producteur suivi du Japon.

La fonction nutritionnelle essentielle des poissons et crustacés est de fournir des protéines. .
Les poissons jouent ainsi un rôle fondamental dans l'équilibre nutritionnel de la ration notamment dans les pays pauvres.

Cependant, la consommation de poissons et de produits aquicoles dans les pays industrialisés est plus de deux fois supérieure à celle des pays pauvres.

La pêche et l'aquiculture pourront-elles contribuer significativement à l'équilibre alimentaire mondial dans l'avenir ? Les potentialités de production dans ces domaines suscitent l'espoir. Les scientifiques savent que le résultat ne pourra être atteint que par le contrôle rigoureux de la pêche et par la maîtrise de la production. Il reste beaucoup à faire !

 

 

 


Retour Aliments du monde | Retour Agropolis-Museum